Charbonneau et le Chef

Mise en scène

Première représentation connue

4 mar 1971 - 18 avr 1971
Saison: 1970-1971

Langue

Français
Texte québécois
Création

INTERPRÉTATION

 À la reprise, en mai 1972:

  • Lionel Villeneuve remplace Bernard Lapierre-Assiniwi dans le rôle de L'archevêque de Rimouski (à la création, le personnage avait le titre d'évêque de Rimouski)
  • Réjean Gauvin remplace Raymond Bouchard dans le rôle de Marcotte
  • Raymond Bouchard remplace Marc Legault dans le rôle de Laroche
  • Hélène Parent remplace Lisette Bernier dans le rôle de Simone Laroche
  • Michel Gariépy ne tient plus le rôle d'un journaliste (à la reprise, il tient les rôles de Latendresse et d'un gréviste)
  • Germain Lavoie n'apparaît plus à la distribution (dans le rôle de Ti-Rouge)
  • Antoine Fafard s'ajoute à la distribution dans les rôles d'O'Brien et d'un vicaire
  • Pierre Breton, Normand Chouinard, et Luc Dumas remplacent Louis Archer, Denis Blais, Luc Doucet et Alain Senteni dans les rôles de grévistes et policiers.

ÉQUIPE DE CONCEPTION

Scénographie/décor

Décors

Costumes

Costumes

Éclairages

Éclairages

Environnement sonore

Bande sonore

AUTRES CONTRIBUTIONS

Assistance à la mise en scène

Assistance à la mise en scène

Régie

Régisseur

Accessoires

Accessoiriste

Accessoires

Confection d'accessoires

Maquillages

Maquillages

Coiffure

Coiffeur

Représentations courantes et en tournée

4 mar 1971 - 18 avr 1971
1970-1971
25 mai 1972 - 30 juil 1972
1971-1972

 Le spectacle connaît des supplémentaires les 15, 22 et 29 juillet 1972.


NOTES

Les programmes de la création et de la reprise ne créditent Paul Hébert et Pierre Morency que pour l'adaptation. La mention d'une traduction n'apparaît pas.

À la reprise, en mai 1972, le programme fait mention de:

  • Confection d'accessoires : Bernard Duchesne
  • La fonction « Accessoiriste » n'apparaît pas
  • La fonction « Bande sonore » n'apparaît pas
  • Régie : François Despatie
  • Assistance à la mise en scène : Antoine Fafard
  • Maquillages : Bernard Duchesne
  • Coiffeur : Paul Lortie.

 

NB: BAnQ a considéré, à tort, le programme de la reprise comme étant celui de la création, et vice versa.

DOCUMENTS EN LIGNE (CLIQUER POUR LES OUVRIR)