Bulles, légendes d'hiver pour micro-marionnettes

Première représentation connue

7 déc 2007 - 23 déc 2007
Saison: 2007-2008
Genre
Théâtre de rue hivernal

Public cible

Enfance/Jeunesse

Langue

Français
Texte québécois
Création
Production Théâtre Motus

Interprétation

En tant que comédien-régisseur, Michel St-Amand accueillait les spectacteurs et spectatrices et intervenait dans certaines pièces.

Le rôle du Diable a été créé par Stéphan Côté et ensuite tenu par Jean-François Boudreault.

Le rôle d'Otjiera a été créé par Sylvain Massé et ensuite tenu par Guy-Daniel Tremblay.

ÉQUIPE DE CONCEPTION

Scénographie/décor

Scénographie

Costumes

Costumes

Éclairages

Lumières

Musique/sons

Musique

Environnement sonore

Environnement sonore

AUTRES CONTRIBUTIONS

Régie

Régie

Marionnettes

Marionnettes

Autre participant

Théâtre d'ombres

Représentations courantes et en tournée

7 déc 2007 - 23 déc 2007
représentation(s)
14
2007-2008
Longueuil, Canada

Cette première série de représentations a eu lieu au Parc St-Mark, à Longueuil, dans le cadre des Fêtes du 350e anniversaire de la ville de Longueuil. 


représentation(s)
4
2008-2009
Gaspé, Canada

Représentations données sous l'égide de CD Spectacles.


Festival(s)

21 nov 2008 - 22 nov 2008
représentation(s)
5
2008-2009
Esplanade de la Place des Arts Montréal, Canada
14 sep 2010 - 18 sep 2010
représentation(s)
5
2010-2011
Jonquière (Saguenay), Canada

NOTES

Bulles, légendes d'hiver pour micro-marionnettes comprend les trois courtes pièces suivantes : 

  • La légende amérindienne : Otjiera et le jeûne du rêve
  • La légende inuite : Élisapie et les aurores boréales​
  • La légende québécoise : La Chasse-galerie.

 

La courte pièce La légende inuite : Élisapie et les aurores boréales​ a servi d'inspiration à la création de la pièce Élisapie et les aurores boréales.

 

Voici ce qu'indique le site web du Théâtre Motus au sujet du spectacle Bulles, légendes d'hiver pour micro-marionnettes

 

« Trois bulles gonflées à l’air chaud et fabriquées de toiles blanches qui permettent de voir, à la fois de l’extérieur et de l’intérieur, des projections de lumières et de théâtre d’ombres. Simultanément, dans chacune des bulles, se déroule une courte pièce différente. Par petits groupes de 25 personnes par bulle, les spectateur[.trice.s] entrent à l’intérieur de chaque bulle pour voir, une après l’autre, les trois légendes qui constituent ce parcours théâtral. »