Ballades d'aujourd'hui

Mise en scène

Première(s) représentation(s) connue(s)

30 nov 1961 - 23 déc 1961
Saison: 1961-1962

Langue

Français

Interprétation

ÉQUIPE DE CONCEPTION

Scénographie/décor

Scénographie

Costumes

Costumes

Éclairages

Éclairage

Musique/sons

Musique

AUTRES CONTRIBUTIONS

Régie

Régie

Représentations courantes et en tournée

30 nov 1961 - 23 déc 1961
1961-1962
MontréalCanada

NOTES

Ballades d'aujourd'hui est un montage des poèmes suivants :

  • « Slogans » de Laurent Mailhot ;
  • « Fugue » de Louis Aragon ;
  • « Nos mains au jardin » d'Anne Hébert ;
  • « De la douceur de ce monde » de Bertolt Brecht ;
  • « Air vif » de Paul Éluard ;
  • « Sous la pluie » d'Anne Hébert ;
  • « L'enfant prodigue » de Gilles Hénault ;
  • « Ville » de François Beaulieu ;
  • « Philosopher » de Pierre Perrault ;
  • « Certitude » de Paul Éluard ; 
  • « Du pauvre B. B. » de Bertolt Brecht ;
  • « Les morts qui vivent » de Léo Ferré ;
  • « Les deux guitares » de Charles Aznavour ;
  • « Petit désespoir » d'Anne Hébert ;
  • « Monde irrémédiable désert » d'Hector de Saint-Denys Garneau ;
  • « Il y a certainement quelqu'un » d'Anne Hébert ;
  • « Dis-moi Pierrot » de Joël Helmès ;
  • « Sourde est la nuit » de Raymond Queneau ;
  • « Spleen » d'Hector de Saint-Denys Garneau ;
  • « Nuit » d'Anne Hébert ;
  • « Aux cinq coins » de Blaise Cendrars ;
  • « Les mille raisons » de Bertolt Brecht ;
  • « Sur la table » de Pierre Saulnier ;
  • « Tout dire » de Paul Éluard ;
  • « La rose du premier de l'an » de Louis Aragon ;
  • « Le tendre et douloureux visage » de Jacques Prévert et de Maurice Thiriet ;
  • « Pour la première fois » de Jean-Paul Filion ;
  • « La puissance de l'espoir » de Paul Éluard ;
  • « Qu'est-ce qu'on peut pour notre ami » d'Hector de Saint-Denys Garneau ;
  • « Est-ce ainsi que les hommes vivent » de Louis Aragon et de Léo Ferré ;
  • « Je suis la terre et l'eau » d'Anne Hébert ;
  • « Le testament » de Léo Ferré ;
  • « Je t'aime » de Paul Éluard ;
  • « Lassitude » d'Hector de Saint-Denys Garneau ;
  • « Tout chose d'obscurité » de Louis Aragon ;
  • « L'amour » de Léo Ferré ;
  • « La sagesse m'a rompu les bras » d'Anne Hébert ;
  • « Chronique » de Saint-John Perse ;
  • « Le vitrail » de Lanza de Vasto ;
  • « Mystère de la parole » d'Anne Hébert. 
Les informations qui apparaissent ici dans l’historique de diffusion sont partielles.